vendredi 29 mai 2009

106) Fin de l'expo 2009

L'exposition s'est donc terminée samedi soir 23 mai.
Une photo de clôture : Van Hove en compagnie de son galeriste, Alain Blondel.

Le peintre a été très touchée par les nombreux témoignages d'admiration et -souvent- de fidélité à travers les années.
Voici quelques extraits du Livre d'or :

"Très heureuse d’avoir fait cet aller-et-retour en TGV depuis Lyon pour découvrir vos œuvres d’une beauté extraordinaire, et pour vous rencontrer : je m’étais promis de venir le jour du vernissage. Je suis ravie, éblouie par un tel talent et vous dis sincèrement bravo.
Une artiste « amateur » qui aime beaucoup travailler sanguine, pierre noire, pastel sec."

"J’adore votre œuvre. On est spécialement venu de Malines en Belgique pour visiter l’exposition. J’espère que une fois dans ma vie j’aurai le budget de m’offrir une de vos peintures. Vous êtes fantastique."

"Comme à chacune des expositions, ces œuvres nous plongent dans un monde intérieur où l’on se met soi-même à nu dans la tendresse et la simplicité… admirables compositions où l’accessoire devient le principal. En un mot, j’adore."

"Revu avec bonheur le même univers féminin, de silence, de lecture, de reflets, si délicat. Aimé la chatte blanche, car nous vivons avec une autre blanche, Mélusine !"

"Chère Francine,
Vous êtes une sublime sondeuse de mystères. Cette fois, vous touchez à celui de la lecture, cette énigmatique communication des esprits […]"

"Chère Francine,
Cette merveilleuse exposition vaut un voyage de Suède ! Superbe !"

"Des sujets si simples et traités avec tant de force. Une subtile harmonie entre la lumière et l’instant."

"Ô nuits ! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend"
Mallarmé. Brises marines.

"La renaissance de la Renaissance. Quelle délicatesse, fascinant."

"You must be an intelligent person ! Your work is strong, tender and technically very good. The warmth is also there but not too sticky in a bright and focused way. Thank you."


Le peintre a bien noté que beaucoup de visiteurs regrettent de ne pas avoir les moyens de s'offrir des oeuvres originales (auxquelles se limite strictement Alain Blondel) et seraient intéressés par de bonnes reproductions.
Juste après avoir quitté le 128, rue Vieille-du-Temple, elle est allée rendre visite à son modèle Céline pour discuter de la question avec elle, Céline étant elle-même galeriste ("Boucle d'Art", passage de Choiseul, Paris 2e), mais spécialisée dans la reproduction sur mesure.

2 commentaires:

sejan a dit…

Oui, cette histoire de reproductions - de qualité - est assurément une bonne idée et une bonne piste.

koopman_nicky a dit…

Dear Francine van Hove,

I really love your work and I'm wondering if there's a possibility to buy one of your drawings. I can't seem to find out where this is possible.

Can you help me?

Kind regards,

Marie-Annick Koopman